Avant de peindre vos murs ou votre plafond, prenez le temps de bien réfléchir quelle peinture choisir. Vous avez le choix entre différents types de peintures : peinture glycéro ou acrylique, peinture mate, brillante ou peinture velours. Mais pour bien choisir sa peinture, vous devez tenir compte de certains paramètres comme le type de support et la pièce à peindre.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de peinture

Quels sont les différents types de peinture ?

On peut trouver plusieurs types de peinture sur le marché. Les plus courants sont les peintures acryliques ou à l’eau et les peintures glycéro ou à l’huile. La peinture acrylique est très utilisée pour une application murale. Ce type de peinture présente de multiples avantages. En effet, les peintures à l’eau sont inodores et couvrantes avec un séchage rapide. Vous pouvez nettoyer facilement vos outils à l’eau. La peinture à l’eau est à privilégier, sauf si votre support présente un diagnostic compliqué. Là encore, il existe des sous-couches adaptées à la peinture acrylique pour un parfait accrochage, peu importe le type de support.

Pour ce qui est de la peinture glycéro, elle est moins prisée en raison de sa composition. En revanche, ce type de peinture offre une parfaite capacité d’accrochage. Elle présente une teneur en composés organiques volatils élevés, ce qui la rend plus adaptée à une application extérieure.

Par ailleurs, il existe également des peintures aux propriétés particulières comme :

  • Les peintures décoratives,
  • Les peintures anti-humidité et antirouille,
  • Les peintures écologiques,
  • Les peintures spéciales bois, etc.

Les critères de choix d’une peinture

Pour bien choisir votre peinture, vous devez tenir compte de certains critères.

Le type de support

Le type de support va déterminer le choix de votre peinture. En effet, quand vous choisissez une peinture, veillez à ce qu’elle soit spécialement adaptée au type de support que vous voulez peindre. Une peinture spéciale bois peut, certes, être plus coûteuse qu’une peinture murale classique. Mais dans ce cas, votre peinture a de fortes chances de s’écailler avec le temps. Sans parler des autres dégâts qui pourraient vous coûter de l’argent.

Sa résistance dans le temps

Il est clair qu’une peinture de bonne qualité va demeurer intacte au fil des années. Cela signifie qu’elle va préserver sa couleur d’origine bien plus longtemps. Ce qui réduira considérablement les risques que la peinture se délave ou s’écaille au bout de quelques mois. Cet aspect est pourtant important si vous voulez adapter votre peinture à votre décoration et aménagement intérieur. Effectivement, avec une peinture de mauvaise qualité, il arrive que les couleurs changent et nuisent à votre décoration. Privilégiez donc les peintures qui affichent une excellente résistance dans le temps.

Son pouvoir couvrant et son rendement

Le pouvoir couvrant permet de savoir le nombre de couches nécessaire pour bien couvrir votre support. Quant au rendement, il correspond à la surface en m² à peindre avec 1 kg de peinture. Une peinture de qualité présente un rendement de 6 à 7 m²/kg tout en permettant de passer moins de couches sur une surface donnée. Qui dit moins de couche et rendement élevé dit économie importante. Avec une peinture à haut pouvoir couvrant, vous gagnerez aussi du temps, notamment en matière de séchages des couches.

Des professionnels de votre région estiment gratuitement vos travaux de peinture

Comment choisir une peinture écologique ?

Pourquoi choisir une peinture toxique, alors qu’on peut utiliser une peinture écologique ? Aussi appelée peinture bio ou peinture naturelle, ce type de peinture a l’avantage d’être très économique et respectueuse de l’environnement. Sans COV, elle convient à tous les types de supports. De plus, c’est un produit moins odorant. La peinture écologique est une peinture réglementée et contrôlée par les pouvoirs publics et qui nécessite moins d’énergie dans sa fabrication. Une peinture naturelle fait référence aux peintures dont la composition est sortie de l’agriculture biologique.

Certains critères peuvent qualifier une peinture de produit écologique, parmi lesquels :

  • Le classement de la peinture, c’est-à-dire A+ au minimum,
  • La présence moins de 1 g/L de COV,
  • La peinture labellisée « Écolabel européen » ou « NF environnement ».

Vous savez désormais quelle peinture adaptée à votre projet.