Comment calculer la peinture requise pour 40 m² ?

Pour savoir combien de litres de peinture sont nécessaires pour 40 m², vous devez faire le calcul. En moyenne, 1 litre de peinture couvre 10 m². Mais pour déterminer la quantité exacte pour 40 m², vous devez tenir compte du nombre de couches, du pouvoir couvrant de la peinture et du rendement de la peinture. Cela dépend bien sûr du type de peinture utilisé.

Recevez gratuitement des devis de peinture

Calcul du litre de peinture nécessaire pour 40 m²

Ici, on connaît déjà la surface exacte à peindre, c’est-à-dire 40 m². Sinon, il est également possible de calculer cette surface à peindre. Il suffit de mesurer la longueur et la largeur avec un mètre et de multiplier le résultat par deux. Pour un résultat au m², il suffit de multiplier le périmètre obtenu par la hauteur des murs. Là encore, vous devez soustraire le résultat final par la surface des parties à ne pas peindre comme les portes et les fenêtres.

Par ailleurs, pour connaître la quantité de peinture pour 40 m², vous n’aurez qu’à diviser ce chiffre par le rendement de la peinture. Ensuite, vous devez multiplier le résultat par le nombre de couches à appliquer. De même, vous pouvez aussi prendre comme référence le pouvoir couvrant indiqué sur le pot de peinture. Vous comptez donc peindre une surface de 40 m² avec un pouvoir couvrant de 20 m²/ml en appliquant 4 couches par exemple ? Vous obtiendrez ainsi (40/20)*4 = 10. Il vous faudra alors 10 litres de peinture pour peindre une pièce de 40 m².

Devis 100 % gratuits pour vos travaux de peinture

Autres facteurs pour déterminer la quantité de peinture nécessaire

D’autres éléments doivent être pris en compte pour connaître le litre de peinture utile pour 40 m².

Le nombre de couches à appliquer

Pour savoir le nombre de couches à appliquer, vous devez considérer l’état actuel de la surface à peindre. Si votre mur n’a jamais été peint, il y a des risques qu’il soit poreux. Par conséquent, il va absorber la peinture. Ainsi, vous aurez besoin d’appliquer plusieurs couches. Pour économiser de la peinture, il est conseillé de préparer le support et d’appliquer une sous-couche. Le nombre de couches dépend également du type de peinture à utiliser.

Le pouvoir couvrant de la peinture

Généralement, cette information est indiquée sur le pot de peinture. Sachez que toutes les peintures n’ont pas les mêmes pouvoirs couvrants. Si votre peinture possède une grande couvrance, une seule couche peut suffire. Mais vous pouvez appliquer deux couches pour un rendu plus net. Pour les produits classiques qui indiquent deux couches à appliquer, ils sont souvent fluides. Dans ce cas, prévoyez quand même une troisième couche pour un résultat optimal. 

Le rendement de la peinture

En dernier lieu, vous devez aussi prendre en compte le rendement de la peinture pour déterminer la quantité de peinture nécessaire. Celui-ci est aussi mentionné sur le pot de peinture. On parle de l’inscription 10 m²/L, ce qui signifie qu’avec un litre de peinture, vous pouvez couvrir une surface de 10 m². Vous devez savoir que cette indication s’applique seulement aux murs déjà prêts, c’est-à-dire couverts de sous-couche ou d’enduit. Le rendement d’une peinture varie notamment en fonction de la fluidité de la peinture et de sa couvrance. Il peut aussi varier selon qu’il s’agit d’une peinture glycéro ou acrylique.

Exigez plusieurs devis gratuits pour vos travaux de peinture

Comment éviter l’insuffisance ou le gaspillage de peinture ?

Pour éviter le manque de peinture, vous ne devez pas faire d’erreur dans vos calculs. Assurez-vous d’obtenir la valeur exacte de la quantité de peinture nécessaire. Si besoin, renouvelez les calculs au moins une deuxième fois. Mal choisir son rouleau peut aussi engendrer du gaspillage. Il est donc conseillé de choisir des pinceaux à poils synthétiques de bonne qualité.

N’oubliez pas non plus de gommer les défauts avant d’appliquer la peinture. Un mur irrégulier peut nécessiter plus de peinture qu’un mur parfaitement plane. De même, pensez à toujours laver les murs en amont. Retirez les poussières du ponçage avec une éponge humide.