Quelles différences entre la peinture glycéro et la peinture acrylique ?

Avant de penser à repeindre un mur, il convient d’identifier la nature de la peinture déjà présente sur la surface. Effectivement, il est impossible d’utiliser une peinture acrylique directement sur une peinture glycéro. Celle-ci ne tiendra pas. Mais encore faut-il savoir différencier une peinture glycéro de celle acrylique ? Heureusement, il existe quelques petites astuces pour reconnaître une peinture glycéro d’une peinture acrylique.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de peinture

Caractéristiques de la peinture glycéro et de la peinture acrylique

La peinture glycéro est une peinture glycérophtalique. Il s’agit d’une solution à base d’huile dont le nom provient du liant résine glycérophtalique qu’elle contient. La composition de la peinture à l’huile permet d’obtenir une surface parfaitement lisse. Elle a l’avantage de résister aux chocs et à l’humidité. D’ailleurs, cette peinture est lavable. C’est la raison pour laquelle la peinture glycéro s’adapte très bien dans les salles d’eau. Vous pouvez la nettoyer avec du white-spirit. Avant de peindre avec de la peinture glycéro, il est conseillé de bien se protéger avec des tenues appropriées.

Quant à la peinture acrylique, elle tire son nom du liant résine acrylique. Celle-ci est conçue à base d’eau. En effet, vous pouvez la diluer dans l’eau, ce qui rend le nettoyage des éclaboussures plus aisé. Par rapport à la peinture glycéro, celle-ci sèche plus rapidement et son prix est abordable. Puisqu’elle ne renferme que peu de solvant, elle a un impact écologique faible. Cela dit, les murs peints à la peinture à l’eau ne sont pas lessivables.

Comparez plusieurs devis pour vos travaux de peinture

Astuces pour reconnaître une peinture glycéro et une peinture acrylique

Pour savoir si la peinture est glycéro ou acrylique, vous pouvez effectuer quelques tests.

1- Utilisez un chiffon imbibé d’alcool

La première astuce consiste à utiliser un chiffon imprégné au préalable d’alcool ménager ou d’alcool à 90 °C. Ensuite, frottez le support. Faites-le sur une petite partie discrète de la surface seulement. Si la peinture s’est diluée et s’est transférée sur le chiffon, vous êtes face à de la peinture acrylique. Par contre, si après avoir frotté, il n’y a que peu de traces sur le chiffon, cela signifie que la surface est peinte avec une peinture glycéro.

2- Utilisez un chiffon imprégné de diluant

Tout comme l’alcool 90 °C, vous pouvez utiliser à la place un diluant pour frotter la peinture. Toujours en faisant le test sur un petit coin discret. Dans la mesure où la peinture se décolle en formant une sorte de pâte gluante, la surface est donc couverte de peinture acrylique. Si d’un autre côté, elle ne fait que tacher votre chiffon, vous avez alors affaire à une peinture à l’huile.

3- Poncez légèrement le mur

Une autre astuce consiste à réaliser un léger ponçage sur une petite partie du support. Celle-ci est aussi efficace pour reconnaître si la peinture est acrylique ou glycéro. En effet, dans le cas où la peinture se met à se détacher en plusieurs petits morceaux, il s’agit d’une peinture glycéro. Par contre, si elle devient poussière, vous êtes face à une peinture acrylique.

Gratuit : devis pour vos travaux de peinture

Peinture acrylique et glycéro : laquelle choisir ?

D’un point de vue environnemental et sanitaire, l’acrylique est bien meilleur. En effet, la peinture glycéro a longtemps été appréciée du fait de son aspect lisse et sa résistance à l’humidité. Cela dit, les normes européennes ont exigé une réduction des COV contenus dans les peintures. Il s’agit de substance chimique synthétique ou naturelle présente dans les solvants. Sachant que la peinture glycéro présente une teneur élevée de solvant, cela a généralisé les peintures acryliques qui sont moins émettrices de solvants. D’autant plus que la peinture acrylique égale désormais l’aspect lisse et tendu du glycéro.

Par ailleurs, la peinture glycéro est recommandée sur certains types de support pour des raisons techniques. Cette peinture a le pouvoir de figer la surface et d’éviter sa détérioration. Elle peut donc être utilisée pour peindre, par exemple une poutre métallique, des fenêtres en bois dégradés ou autres menuiseries.