De toutes les peintures qui existent, la peinture suédoise reste la meilleure alternative qui soit. Effectivement, depuis que les constructions et autoconstructions en bois sont en plein essor, ce type de peinture connaît un succès fulgurant. Très appréciée, la peinture suédoise est l’alternative parfaite pour tout type de coloration en bois.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de peinture

La peinture suédoise : qu’est-ce que c’est ?

Variant d’une région à une autre, l’on connaît la peinture suédoise sous le nom de peinture à l’ocre, à la farine ou au blé. Composée et préparée spécifiquement à base de matières naturelles, cette peinture à la farine est plus qu’une simple coloration. En effet, c’est une peinture qui se distingue par son rendu esthétique incomparable et ses couleurs chaudes : rouge de Falun ou Terre de Sienne. Qui aurait cru qu’une simple recette à base de farine, d’eau, de pigments et de lin connaîtrait un tel succès ?

Quels sont les atouts de la peinture suédoise ?

Au-delà de son aspect esthétique, cette peinture atypique a aussi l’avantage de protéger naturellement et durablement le bois. Outre cette qualité, elle a aussi l’avantage d’être facile à entretenir et filmogène. En effet, cela signifie que vous n’aurez plus besoin de poncer la peinture existante pour la rafraîchir, et ce, contrairement à toutes les peintures classiques. Par ailleurs, cette peinture à l’ocre a aussi l’avantage de résister aux intempéries et aux rayons ultraviolets. Même au fil des années, sa couleur demeure la même. Sa finition mate et profonde s’accordera parfaitement avec tout type de bois et bardages. D’ailleurs, nous la retrouvons souvent comme couleur d’une maison, une clôture, une cabane, des jardinières, des bancs, des volets et portes. C’est la peinture naturelle pour bois par excellence.

Peinture suédoise : mode d’emploi

Ainsi, la peinture suédoise est composée de :

  • Farine (blé ou seigle),
  • Ocre ou terre colorante,
  • Pigments,
  • Huile de lin,
  • Savon noir liquide et sulfate de fer.

Comme ustensile, vous aurez besoin de fouet, marmites et cuillère en bois. Ci telle est la peinture suédoise recette, qu’en est-il de sa préparation. Le mélange obtenu sera adapté à une surface de 32 m² en une couche, soit l’équivalent de 10 litres.

La première étape : la préparation de la colle

Dans une marmite, versez 700 g de farine pour 1 litre d’eau. Tournez petit à petit le mélange à l’aide d’un fouet jusqu’à l’obtention d’une colle à base de farine sur un feu doux. Laissez au moins le mélange cuire pendant 15 mn à feu doux.

La deuxième étape : la pigmentation

Ensuite, pigmentez le mélange avec 2 kg de pigments. Après, incorporez-y 200 ml de sulfate de fer. Encore une fois, laissez le mélange cuire à feu doux pendant 10 à 15 mn. Pour éviter que cela colle au fond de la marmite, fouettez le mélange à l’aide d’un fouet. De cette façon, le pigment s’intégrera facilement au mélange.

Obtenez 5 devis gratuits pour vos travaux de peinture

La dernière étape : finition du mélange

Pour finir, ajoutez au mélange un litre d’huile de lin. Cela donnera de la résistance et du mordant à votre peinture. Une fois l’huile de lin intégrée, vous devez encore laisser 10 à 15 mn en prenant soin de tout remuer. Et pour donner de l’émulsion au mélange, ajoutez 10 ml de savon noir. Normalement, ce mélange est prêt dès qu’il est refroidi. Si la pâte est assez épaisse, vous pouvez l’alléger en y ajoutant un peu d’eau. À la fois simple et écologique, cette peinture bois naturel est aussi économique.