Lors d’une construction ou d’un revêtement de façade, la pose d’un crépi peut s’avérer nécessaire. En effet, faire le crépi d’une façade permet de gommer le poids des années. De plus, cela permet aussi de réparer les fissures et apporter une seconde jeunesse à votre maison. Toutefois, il faut faire attention quant au choix des crépis, car chaque type possède des propriétés uniques, et il en est de même pour les prix.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de façade

Les facteurs influençant le prix d’un crépi de façade

Le crépi est avant tout un revêtement de façade à double fonction. En effet, non seulement il est décoratif, mais il est également protecteur. Un bon crépi va aussi mettre les murs à l’abri des intempéries, sans oublier d’augmenter les performances d’isolation thermique et acoustique d’une maison.

Avant d’estimer le prix d’un crépi extérieur, il est important de connaître les différents facteurs qui déterminent le budget à prévoir. Il s’agit notamment :

  • De la taille des murs extérieurs : un professionnel propose souvent des tarifs au m². Par conséquent, plus le mur est vaste, plus le crépi est cher.
  • Du type de crépi : il existe plusieurs crépis avec des caractéristiques et des couleurs différentes.
  • Du type de finition : il y a divers types de finitions et de modes d’application comme la peinture.
  • Du prix de la main-d’œuvre : sachez qu’un artisan fixe lui-même ses tarifs pour enduire une façade avec du crépi.(Recevez des devis gratuits pour vos travaux de façade!)

Les différents types de crépis de façade

Le matériau de base d’un crépi de façade est le même. Par contre, la finition dépend de la technique utilisée et du prix.

Le crépi projeté

C’est la méthode classique et surtout la plus prisée. En pratique, cette technique consiste à projeter le crépi sur la façade via un appareil constitué de pompe et d’un malaxeur. Les différents composants nécessaires à la réalisation du crépi y sont versés. De par la facilité de mise en œuvre et du peu de travail, c’est le type de crépi le moins cher du marché.

Le crépi taloché

Cette technique est la préférée des artisans maçons, car la finition est relativement meilleure et plus classique. De plus, celle-ci requiert rapidité et technicité pour obtenir un parfait rendu. Cela dit, elle est moins courante, à cause de son prix assez élevé. Elle consiste à lisser entièrement le crépi projeté encore frais immédiatement. Si la durée entre la projection du mortier et le talochage est trop longue, la façade affichera des marques grossières. Elle est bien sûr la plus chère, à cause de la technicité du travail et de la main d’œuvre. En effet, cette méthode requiert de faire appel à pas mal d’ouvriers.

Le crépi écrasé

Toujours après la projection du crépi sur la façade, le crépi est lissé avec un outil appelé taloche. Cette technique est également appelée une lisseuse, car on l’effectue pendant que le crépi est encore frais. Résultat : vous obtiendrez un crépi pour façade plus ou moins moiré, très élégant et contemporain. Il s’agit ainsi d’une intermédiaire entre le crépi taloché esthétique et le crépi projeté classique. De ce fait, il est plus coûteux.

Des peintres de votre région estiment gratuitement vos travaux de façade

Prix d’un crépi de mur extérieur

Si vous avez besoin d’appliquer un crépi extérieur, il est important de vous renseigner sur les prix. Découvrez dans le tableau ci-dessous quelques estimations du prix en fonction du type de crépi de façade.

Type de crépi Prix au m²
Crépi projeté Entre 30 et 35 euros HT le m²
Crépi gratté Entre 35 et 40 euros HT le m²
Crépi écrasé Entre 40 et 45 euros le m²
Crépi taloché Entre 60 et 80 euros le m²

Si vous appliquez vous-même le crépi, la TVA s’applique au taux normal de 20 %. Par contre, avec un professionnel, ce taux sera de 10 %. Néanmoins, il est conseillé de recourir aux services d’un professionnel pour assurer le rendu.